• J'ai écrit un truc sur Wattpad (deux même)

     19.01.2019

    Bonsoir !

    Je viens de consacrer ma soirée à l'écriture et au visionnage de vidéos faisant l'analyse de ce merveileux manga et anime qu'est Fullmetal Alchemist (Brotherhood, même si 2003 est aussi sur ma liste des choses à regarder. De toute façon, ma vision de FMA se doit d'être complète, c'est-à-dire que je veux voir/lire tout ce qui a été produit u_u Ma fanitude est ainsi sans limites. (je lirais même les light novels ! ;A;)

    Buuup buuup update du 29 janvier 2019, date à laquelle j'édite cet article : J'ai pondu un truc sur FMA ! \o/

    Enfin bref, je me suis égarée xD Je voulais vous dire que j'ai commencé une fiction, sur Wattpad, elle est ici. Et un recueil de petits textes, aussi, mais vous le trouverez assez aisément sur mon profil. Je vous en parle car même si elle est loin d'être finie pour le moment, j'en suis assez fière, et, si ça ne vous dérange pas, évidemment, ça me ferait immensément plaisir que vous alliez y jeter un petit coup d'oeil. Après... déjà que je sais que peu de gens vont lire ce billet... X3 Mais j'ai de l'espoir ! ;w;

     Ces derniers temps - c'est à dire depuis la reprise après les vacances de Noël - je me mets à avoir l'impression d'avoir perdu une certaine forme de motivation vis-à-vis du lycée et des interactions sociales qui s'y jouent - et pour le travail scolaire à la maison, également. Je suis une larve... Une larve qui se contente de scroller sa TL Twitter, et sans autre but dans sa vie que d'amasser des memes FMA et SU tirés des trois - non, quatre -  groupes FB de fans dont je suis membr. Parfois, j'ai l'impression de craindre un max. Et je m'inquiète pour ma santé, aussi :/ C'est-à-dire que pendant les vacances, j'ai été malade - j'ai eu une espèce de gastro express, mais qui a commencé par un malaise, haha ! Je me suis évanouie et ma tête a heurté violemment le carrelage de la cuisine :') Et après... c'était dégueulis une fois par heure, entre deux épisodes de FMAB, j'allais faire un tour aux toilettes. Toute une soirée, et le lendemain, après une deuxième chute de tension au réveil, je n'ai plus vomi. 

    Puis, après les vacances, la fatigue a été là. Vraiment là, presque terrassante. Oh wait... terrassante tout court x) J'ai l'impression que la privation de lumière du jour me bouffe mon énergie et me rend super déprimée, comme l'hiver dernier... Vraiment. Et à côté de ça, il y a ma mère, que je pensais heureuse à son nouveau boulot, qui a fait un burn-out, et qui reste à la maison, arrêtée par son médecin, à faire des gâteaux et des crêpes, une lueur indéchiffrable dans ses yeux. J'ai l'impression que sa lignée semble vouée aux douleurs du coeur, sa mère avant elle, et puisqu'il s'agit aussi de ma lignée, cela veut-il dire que ce sera mon tour plus tard ?

    Depuis cet été, je me suis posé beaucoup de questions - certaines ont trouvé des réponses temporaires, d'autres sont encore en suspens. Et depuis quelques mois - pour passer du coq à l'âne - je suis devenue totalement passionnée par Fullmetal Alchemist. D'abord, j'ai lu tout le manga, en moins de deux mois, puis - c'est ce que je fais en ce moment - je me suis jetée sur l'anime Fullmetal Alchemist: Brotherhood, qui est ma foi très bien, mais IL NE FAIT QUE 64 EPISODES? No comprendido. owo Et je consacre énormément de temps à faire des recherches dessus, à lire des articles sur le wiki officiel, à me renseigner sur le passé et les autres oeuvres de son autrice (que j'admire énormément), à regarder des vidéos sur notamment la philosophie dans FMA - je vais essayer, en me basant sur ces différentes sources, de faire un article complet sur le sujet ! J'ai très très envie d'en parler >w< Et après avoir compris les enjeux du manga original, enjeux qui sont donc repris dans Brotherhood, j'aimerais bien, après avoir regardé FMA 2003 et faire une comparaison - sans dire qu'il y a un anime mieux que l'autre, mais comparer les choix faits par les scénaristes et l'angle de la réflexion dans les deux animes. 

    Voilàààà, j'ai un peu trop blablaté, mais on va poster ça sans corrections. Parce que je viens de réaliser que je dois finir vite x_x Commentez ! (ceci est un ordre xD)

     

    Cet article est tellement désorganisé... J'ai l'impression qu'il n'a aucun sens OnO

    Pin It

    votre commentaire
  •  

    Résultat de recherche d'images pour "fullmetal alchemist brotherhood gif"

    Gifs tirés de Fullmetal Alchemist: Brotherhood

    Fullmetal Alchemist (Hagane no Renkijutsushi) est un manga scénarisé et dessiné par Hiromu Arakawa, qui a fait ses débuts en 2001 dans le Shônen Gangan, magazine de prépublication des éditions Square Enix.

     Il raconte le périple de deux frères, Edward et Alphonse Elric, qui ont tenté de redonner vie à leur mère disparue en utilisant l’alchimie, science qu’ils maîtrisent de manière prodigieuse pour leur jeune âge - parce que ouais, ils ont genre, dix et onze ans, au moment où ils font ça… Les shônens, je vous dis x)

    Cependant, leur tentative de transmutation humaine – pratique taboue – va échouer, Ed se retrouvant mutilé et Alphonse privé de son corps, se retrouvant avec son âme dans une armure.

    Ed décide alors de se faire greffer des automails (prothèses mécaniques), après s’être vu proposer de passer le concours des Alchimistes d’État. En effet, il espère, en devenant un « chien à la botte de l’armée », trouver des informations sur la pierre philosophale, afin d’être en mesure de récupérer le corps de son frère ainsi que ses membres arrachés. Mais au fur et à mesure de l’avancée de leurs recherches, ils vont découvrir que derrière la pierre philosophale se cache un sombre secret… *musique de suspense*

    Le monde de Fullmetal Alchemist rappelle par beaucoup d'aspects notre monde, plus précisément l'Europe d'avant la Seconde Guerre Mondiale, mais reste imprégné de fantasy/steampunk, et je dois dire que j'aime beaucoup ce genre de... comment dire ? De vision ? Ce n'est pas pour rien que j'aime autant Violet Evergarden... Déjà, j'adore l'esthétique steampunk, avec les machines, les tenues aussi - bien que ça soit moins marqué dans FMA - et le fait que ce soit un monde pas tout à fait comme le nôtre permet, je trouve, d'évoquer avec plus de finesse nombre de thèmes. Et je pourrais faire un article rien que pour parler de ça en faisant une analogie avec Violet Evergaden et FMA... En plus, Violet a des automails =w= Si elle se baladait devant Winry et/Ou à Rush Valley, elle pourra pas être tranquille... xD

    Il y a aussi A La Croisée des Mondes, dans ce genre-là, d'ailleurs =w= A ce propos, FMA 2003, qui présente Amestris comme un monde parallèle au notre et la Porte de la Vérité comme un portail pour y aller, ça m'a fait directement penser à la trilogie de Philip Pullman... Mais n'ayant pasencore regardé FMA 2003, je ne vais pax m'aventurer plus loin sur ce terrain. Enfin bref !

     

     

    Résultat de recherche d'images pour "alphonse elric gif fmab"

    Al et Xiao Mei ;w;

     

    L'autrice de FMA, Hiromu Arakawa – dont le vrai prénom est Hiromi ; elle l’a modifié afin que ce soit un prénom masculin pour que les lecteurs ne boycottent pas son œuvre en raison de son genre – est née le 8 mai 1973 sur l’île d’Hokkaido, au nord du Japon, une région agricole aux hivers rudes, qui autrefois, ne faisait pas partie du pays du Soleil Levant ; elle fut colonisée, par des pionniers qui ont défriché ses terres afin de les cultiver, au détriment des populations locales, les Aïnous. L’histoire de son d’île d’origine l’a touchée de très près – et cela est également à lier avec le fait qu’elle est profondément attachée à sa famille ; j’y reviendrai ! - , d’une part en tant que descendante des pionniers, qui a grandi dans une famille paysanne dont les valeurs lui ont inspiré la loi de l’échange équivalent, et d’autre part car elle compte également un Aïnou dans sa famille, et sait que cette colonisation a eu un revers moins brillant, car il s’agit en effet d’une page sombre de l’histoire du Japon… Elle a même déclaré dans une interview qu’elle souhait parler de l’histoire des Aïnous dans un de ses mangas. Je ne crois pas que ç’ait été fait, pour l’instant, mais je suis convaincue qu’elle a dû traiter de nouveau les thèmes phares de FMA sous de différents prismes dans ses autres séries – que je compte lire >w<

    Bref ! Arakawa, donc, grandit dans une ferme laitière – ce qui explique le petit personnage de vache qu’elle utilise pour se représenter – , biberonnée aux shônen mangas, qui sont pour elle une source de passion, d’enthousiasme, etc. Son manga favori durant son enfance était Kinnikuman, publié dans le Shônen Jump entre 1979 et 1987. Mais elle lisait nombre d’autres magazines, tels que le Shônen Sunday, par exemple – où elle publie aujourd’hui un slice of life, Silver Spoon.

    Enfant, elle idéalisait la profession de mangaka, rêvant d’aller au-delà de la campagne, libérée de toute contrainte et vivant de sa passion. Eh bien, on peut dire qu’elle a réussi à faire de cet idéal une réalité… 

    Résultat de recherche d'images pour "alphonse elric gif fmab"

    En effet, après ses études dans un lycée agricole, elle va, pendant sept ans, alterner travail à la ferme et cours de peinture du soir. Puis elle part à Tokyo se lancer dans le manga, en promettant à sa famille qu’elle ne reviendrait pas au bercail avant d’avoir réussi à vivre de ses mangas.

    Arrivée là-bas, elle se lance dans le fanzinat, avec quelques amis à elle, et finira par publier sa toute première œuvre « officielle » - professionnelle, en d’autres termes -, Stray Dog , en 1999. Il s’agit d’un One-Shot dans lequel on peut deviner les prémices de FMA, notamment à travers le thème des chimères, la notion d’humanité qui se fait trouble, et la science mise au service de l’État...

    Fullmetal Alchemist fut d’abord une commande de Square Enix,qui lui demanda de réaliser un one-shot fantastique traitant… d’alchimie, entre autres, quel hasard ! Après quelques recherches, inspirée, elle pond le premier jet de ce qui va devenir un des shônen mangas les plus cultes.

    Cet OS va finir par aboutir à une série, à laquelle elle va consacrer presque dix ans, jusqu’en 2010. Elle va faire énormément de recherches, que ce soit sur l'alchimie en Europe et en Chine, les avions de guerre, la Première et la Deuxième Guerre Mondiale, et va échanger avec énormément de personnes les ayant connues, des anciens yakuzas, etc...

    Ce seront 27 tomes qui vont être publiés, et FMA connaît même deux adaptations en anime, trois longs-métrages dont un live action, des jeux vidéos, et j’en passe… C’est donc devenu avec le temps une franchise réputée dont vous avez sûrement dû entendre le nom un jour ou l’autre.

    Néanmoins, contrairement à ce qu’un.e novice dans l’univers shônenesque pourrait penser, FMA, ce n’est pas juste un simple manga pour garçons avec que de la baston, des blagues graveleuses, des filles fan-servicées… Bien au contraire. D’ailleurs, faudrait arrêter d’avoir des préjugés sur les shônens à succès à cause de certains comme One Piece ou Fairy Tail… Regardez Hunter x Hunter, c’est de la high quality, et c’est une série phare du Jump ! [De toute façon, je me dis que même Fairy Tail et One Piece doivent avoir des points positifs, mais je ne suis pas super fan, pour ma part… ^^’]

    Le long des 108 chapitres de Fullmetal Alchemist, Arakawa va traiter de multiples thèmes, tels que la famille – le plus important de tous – , les relations fraternelles, l’amitié, l’amour, la religion, la science – ainsi que les extrémismes dans ces deux domaines – les conflits ethniques, la guerre, la montée des totalitarismes, le racisme… On peut dire sans hésiter – et en plus, j’ai visionné nombre de vidéos passionnantes à ce sujet – que FMA est doté d’un fort noyau philosophique, nous enjoignant notamment à ne pas croire en une seule idéologie mais à élargir notre vision du monde ; à donner de l’amour à son entourage, aussi X’3

    Il y a tellement de choses analysables dans ce manga, et je pourrais en parler des heures…

    Résultat de recherche d'images pour "gif riza hawkeye fmab"

    Roy Mustang et Riza Hawkeye <3 

    Notons que l’on rencontre des personnages féminins vraiment cools, intelligents, débrouillards, pas forcément badass mais ont tout notre respect et notre admiration ! =w= On a Riza Hawkeye (Oeil de faucon), tireuse d’élite ; Lan Fan, garde du corps de Lin Yao, prince de Xing, nation de l’est ; Olivier Mira Armstrong, militaire à la tête de la forteresse de Briggs ; Maria Ross, May Chang, Winry Rockbell, mécanicienne hors pair, aussi ( même si je ne la porte pas profondément dans mon coeur, en raison de sa relation à Ed et Al dans laquelle elle prend tout une charge mentale et son personnage parfois mal exploité T^T ), Scieszka (je l'aime ! >w<)…

     

    Fullmetal Alchemist alterne avec finesse humour et sérieux, n’hésitant pas à traiter de thèmes profonds tout en jouant avec les codes du shônen, l’humour, l’aventure, l’imaginaire – ce genre ayant une place importante dans le coeur d’Arakawa, elle voulait transmettre à son tour ce qui l’a fait rêver dans ce qu’elle lisait, enfant et ado. Et cela a donné, à mes yeux, un chef-d’œuvre *w* En réalisant ce manga, Arakawa a cherché aussi à nous insuffler de l'espoir.

    ***

    Je n’irais certainement pas jusqu’à dire que cette œuvre est queer et/ou féministe – bien que ça me ferait grave plaisir d’avoir une histoire comme FMA présentant des personnages un peu moins hétéros [et puis avec une mentalité un peu moins validiste sur les bords], toussa – mais elle nous enjoint à ouvrir un peu plus notre esprit, nous offre une réflexion plus qu’intéressante sur notre rapport au monde, notre condition humaine, aussi o/ Là, je ne vous en dirai pas plus, parce qu’il faut aussi aller lire le manga pour mettre cette réflexion en marche…

    De plus, l’histoire, comme vous l’aurez compris, est construite sur un scénario extrêmement bien modelé, mené de main de maître qui nous conduit du début jusqu’à la fin de façon captivante *-* Je crois – même si c’est à vérifier dans ses autres œuvres, bien que je n’en doute que très peu – , qu’Hiromu Arakawa a su développer un certain talent pour ça =w=  //admiration//

    C’est pourquoi, depuis que je suis tombée amoureuse de cette œuvre, FMA – et Hiromu Arakawa – m’inspirent énormément, et je voudrais faire quelque chose à la hauteur de ce manga, avec des vibes de Steven Universe, aussi - mon autre méga inspiration :D 

    Question philosophique qu'on m'a beaucoup demandée : Quel anime est le mieux à regarder ?

    Je ne sais pas ! Là, comme ça, je conseillerais Brotherhood, parce que c'est celui le plus fidèle au manga, que j'ai énormément aimé - et aussi celui que j'ai commencé à regarder en ce moment. Cependant, 2003 a une approche de l'histoire qui bien que différente, a l'air super intéressante, donc je n'ai pas de préférence, je dois l'avouer ^^ Le manga est supérieur à tous, de toute façon x) 

     

    Résultat de recherche d'images pour "ling yao gif"

    Lin Yao ♥ 

    Ce manga avait tout pour me plaire, avec son univers steampunk, ses personnages hauts en couleur et son fond diablement intelligent accompagné par une histoire addictive, qui m'ont fait devenir super fan ♥

    Alors...J’espère que cela vous donnera envie de vous y mettre, vous aussi~ Pardon par avance si j'ai été un peu redondante dans cet article, merci de m'avoir lue et à bientôt :D

     


    3 commentaires
  • Xavier

    C'est une balle rose, aka ma première animation faite avec une amie, grâce à la magie de Paint Tool Sai, armées d'une souris et de beaucoup de volonté. Comment dire... Ce truc nous a pris deux heures de boulot, une cinquantaine de frames - cinquante "dessins", quoi - le tout monté ensuite sur Movie Maker... On va pas dire que c'est magnifique, mais ça a eu le mérite d'avoir un rendu fluide au montage final...

    Mais rendez-vous compte, si ce truc de deux secondes a nécessité cinquante frames, j'ose pas imaginer le nombre pour un truc plus long... x)

    J'espère faire d'autres animations à l'avenir !


    3 commentaires
  • La carotte est une référence à une animation faite par une amie à moi (où tu avais un bonhomme agitant une carotte.) Je crois que je suis un peu dépitée d'en être à ce niveau (faire des animations) :')

    Une tentative d'Opal (fusion de Pearl et Amethyst dans SU. D'ailleurs, vous savez que y a des gens qui les shippent? ça me fait rire. Enfin, jeunes fous, ne réalisez-vous pas que le endgame du show sera Pearl x Mystery Girl???  Bon, c'est un autre débat, je pense. x)

    Sinon la demoiselle en dessous est certifiée personnage random, fait en deux secondes de la façon la plus machinale qui soit haha

    Meh, encore un autre personnage sans cheveux D: 

    I think I made something enterely random (petit clin d'oeil à la présence d'une Garnet "1ère fusion" en haut à gauche ;))

    J'ai croquité, avec un feutre à l'agonie, sur une enveloppe de papier kraft. On va dire que c'est pas mal. Et Blue Pearl toute seule au milieu des Crystal Gems, what a mood haha

    Le truc des lanternes, c'est une idée qui m'est venue après la retraite aux flambeaux du 14 juillet, j'aimerais en faire un jour une version digitale avec un travail sur la lueur de ces lumignons ^^ (si un jour j'arrive à avoir Paint Tool Sai et un espace de travail décent x))

    Encore une page remplie d'un grand n'importe quoi gribouillé...

    Pour finir, un.e Stevonnie pas canoniquement correct.e mais on l'aime quand même <3 (j'avais pas de modèle sous la main quand je l'ai dessiné.e)  Pour vous donner une idée, iel ressemble à ça normalement ♥ 

     

    ~

    Le thread de ce post de dessin est ici, si vous êtes sur Twitwi et que vous vient l'envie de retweeter tout ça, vous êtes bienvenus (et puis venez me parler en DM, il y a de fortes chances que je vous réponde ! ^^) 

    Bon, j'ai mal à la tête, je vais pas m'éterniser, mais juste, il fallait que je vous dise que j'ai perdu le début de ma nouvelle??? Je suis vraiment conne, j'avais bien avancé et tout, et maintenant, bah... 

    Et je retrouve plus ma traduction de The Sword of Hades ^^' conclusion : ça craint. Plein de projets que j'avais commencés sont en veille en ce moment, à cause de plein de raisons chiantes, et ça m'énerve T-T 

    Du coup, ces derniers jours, je glande pas mal, j'attends la prochaine StevenBomb, je parle avec des gens cool sur discord et je me perds sur Internet ^^' (j'ai eu aussi une petite angoisse avant-hier, mais c'est une autre histoire) Si je ne pars pas cet été, cette hygiène de vie un chouïa exécrable au bout d'un certain temps risque de perdurer un bon moment x( (J'ai pas d'ami dans le coin, R.I.P ma vie sociale)

     

    Bref. Je devrais en profiter pour sortir ma tablette graphique, mais le pc de ma mère a disparu de la circulation??? ça me saoûle juste à un point, je vais avoir l'air capricieuse en écrivant ça, mais des fois, ce serait mille fois plus simple pour moi d'avoir mon propre ordi où je pourrais dessiner au digital tranquille et pas en me niquant les genoux avec l'ordi posé sur une table basse que je ne peux pas monter sur mon bureau T^T Voilà, c'était tout pour moi. je vais retourner regarder des vidéos, je pense, et puis, quand j'irai me coucher, je serai certainement en position foetale dans mon lit en train de penser à tout ce que j'ai foiré x)

     

    Bisous ! 

    - Far'

     

     

    Pin It

    4 commentaires
  • Résultat de recherche d'images pour "peridot lapis lazuli gif"

    22 juin 2018

    Bonsoir tout le monde !

    Je suis actuellement chez mes grands-parents, en train de prendre une bouffée d'air frais avant le brevet. Pour une fois, je n'ai pas que fait de l'ordi depuis que je suis arrivée, vers 15h40, c'est avant le dîner que je suis finalement retournée dans mon petit univers ivl. Dit comme ça, ça fait un peu comme si j'étais une asociale qui ne passe pas vraiment de temps avec sa famille, mais je vous jure que non... C'est vrai que parfois je peux m'y sentir un peu seule, mais pas par rapport à ça. Simplement, vu qu'on me fiche la paix ici, je me fais plaisir (contrairement à quand je suis chez moi...) Mais j'aime énormément aller chez eux. Ils vivent dans une petite ville à 30 minutes de voiture de chez moi, dans un lotissement pavillonnaire perché sur une petite colline boisée, construit dans les années 70.

    Ce n'est pas un dans le genre moche, il a vraiment du charme, et j'ai tellement de souvenirs dans cet endroit, il y a plein de coins qui étaient mes terrains de jeu quand j'étais petite :') Et l'intérieur de la maison en lui-même a une part de nostalgie, l'odeur ambiante, la salle de bain du rez-de-chaussé qui a gardé sa vieille déco, les bouteilles de verre sur l'étagère au-dessus de la table de la salle à la manger, les plafonds en bois, la chambre du milieu avec ses étoiles phosphorescentes en plastique qui me rassurent la nuit, le petit jardin de derrière avec le chêne dans lequel j'aimais grimper il y a encore pas si longtemps, la glycine devant la maison, côté rue... Bref, je suis heureuse d'être ici. Et demain, je compte pas trop venir par ici, au fait. ( Chiki, je voulais aller commenter tes articles, mais l'inspi n'était pas avec moi tout à l'heure... de toute façon, je le ferai bien un jour ou l'autre, quand j'en aurai la force :') en attendant, j'ai pris le temps de lire les commentaires... ;w;

    En ce moment, j'écris une nouvelle - de SF, faut croire - qui est à moitié un délire - mais j'y suis pas mal accrochée, je pense que je vais commencer à taper le début à l'ordi (sachant qu'à ce jour, j'en suis à 6 pages format copie double A4) , et j'ai l'intention de la publier par épisodes... ça vous dit, un petit feuilleton ? c: J'ai été pas mal inspirée par Chroniques martiennes de Ray Bradbury (qu'est-ce que j'aime cet auteur, au fait) et puis par les cartoons, je suppose... Il y a simplement la peur de ne jamais finir ce texte qui plane, mais de toute façon... on verra bien ! J'essaie de me soigner et de faire de mon mieux. Vous me donnerez des conseils, hein ? ♥ 

    Quant à mon année scolaire, elle touche à sa fin, faut croire. (il reste deux jours de cours, puis le brevet, puis rien)  Je suis un peu émue de devoir dire au revoir à certains de mes profs, et d'autres un peu moins... (j'ai mollement applaudi ma prof de français, avouons-le) Sinon, en histoire-géo, on a regardé Le cercle des poètes disparus et on s'est mis debout sur nos tables. J'ai eu un peu peur. En art plastique, on a décoré des boîtes dans lesquelles on s'est glissé des petits mots d'amour 

    Y en a plein qui m'ont touchée, surtout un qui m'a carrément émue, en fait ;-; 

    Well, toujours plein de choses à dire, comme d'hab, mais la fatigue me rattrape... Pour ne pas laisser cet article inachevé pour finir par l'oublier, je vais le publier comme ça... M'en voulez pas. Faut que je finisse les deux autres sur SU et Infinity Train (critique de cartoon/de pilote de cartoon yay), en plus. Comment vous allez, vous? Je vous aime.

    -Far'


    1 commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires